tourisme dans l’espace

Pourra-t-on bientôt partir en vacance dans l’espace ?

Partir dans l’espace fait partie des rêves d’enfance. Mais lorsqu’on devient adulte, on se rend compte que les choses ne sont pas si simples. Les missions dans l’espace sont surtout réservées aux astronautes entraînés. Mais bientôt, tout le monde pourra s’y rendre et faire du tourisme dans l’espace.

Grâce à des pionniers du tourisme spatial comme « SpaceX » et « Blue Origin », vous aurez une chance de visiter MARS dès 2019. Cependant, cela vous coûtera beaucoup.

Récemment, un magazine a annoncé que les tarifs de Blue Origin seraient probablement compris entre 200 000 et 300 000 dollars. Ces tarifs sont bien sûr les prix des billets pour les premiers voyages dans l’espace. Ces prix proviennent de sources internes anonymes, ils ne sont donc pas encore officiels. Cependant, ils sont probablement un bon chiffre approximatif pour pouvoir voyager dans l’espace extra-atmosphérique.

Tous ceux qui seront intéressé, passeront un vol d’essai à bord du véhicule spatial New Shepard de Blue Origin. «Nous prévoyons de commencer bientôt à piloter nos premiers passagers test», a déclaré le vice-président de Blue Origin. Il a eu cette déclaration en juin lors du Sommet du secteur public d’Amazon Web Services. En juillet, la société a testé avec succès le système d’évacuation de New Shepard à partir de sa rampe de lancement basée dans l’ouest du Texas.

Plan de vol

Le New Shepard, nommé en l’honneur de l’astronaute pionnier Alan Shepard, mesure 60 pieds. Le véhicule spatial peut accueillir au total six passagers. Il est conçu pour voler dans l’espace suborbital, qui se trouve à plus de 100 km de la Terre. Ainsi une vue incroyable attend les passagers. Il est assez haut pour faire l’expérience de la pesanteur et pour voir la courbure de la planète à travers les grandes fenêtres de la capsule. Après cela, la capsule pressurisée revient sur Terre avec des parachutes pour un «atterrissage en douceur». La capsule Blue Origin a des commodités minimales. Il n’y aura pas de salle de bain ni de sac de rangement. Les passagers n’en auront pas besoin, mais, le trajet entier du décollage à l’atterrissage durera moins d’une heure. Il existe encore des risques potentiels pour les passagers. Les voyages dans l’espace exposeraient les passagers à des radiations spatiales. Les scientifiques étudient encore comment faire face à ces radiations sans complication.

Nouvelle course à l’espace

L’envoi de missions habitées dans l’espace est une étape importante dans la relance de l’exploration spatiale. En fait, la NASA n’a pas lancé de mission avec équipage depuis 2011, année du retrait de la navette spatiale. Ces vols commerciaux ne sont que le début. Certains experts prévoient que des milliers de concurrents entreront sur le marché de l’exploration spatiale. Pour le moment, les principaux acteurs sont SpaceX d’Elon Musk, Blue Origin de Jeff Bezos et Virgin Galactic de Richard Branson. Il y a littéralement toute une galaxie de potentiel avec des plans pour des hôtels en orbite en préparation.

Tout cela semble passionnant, mais un billet de 200 000 dollars représente beaucoup pour la plupart d’entre nous. Pourtant, il existe un autre moyen de se connecter à l’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *